Explications rapport de match

Quand est-ce que le rapport d’incident doit être rempli?

  • Accident resp. blessures d’un/e joueur/se
  • Protestation au bord du terrain
  • Interruption du match
  • Absence d’une resp. plusieurs équipe/s
  • Présence insuffisante (manque de joueurs/ses)
  • Infraction d’un officiel
  • Disqualification avec rapport (carton rouge direct) si règle de jeu IHF 8:6 resp. 8.10

Explications concernant règle de jeu IHF 8:6 resp. 8:10

Disqualification suite à une action particulièrement brutale, dangereuse, intentionnelle, perfide (avec rapport écrit = carton bleu) [Règle de jeu IHF 8:6]

Si les arbitres considèrent une action comme particulièrement brutale, dangereuse, intentionnelle ou perfide, ils rédigeront un rapport écrit afin que les instances compétentes puissent décider des suites à donner.

Indications et critères pouvant servir de critères de décision (en complément de ceux de la règle 8:5) :

  1. une action particulièrement brutale et dangereuse;
  2. une action perfide et intentionnelle sans rapport avec la situation de jeu.

Une disqualification avec rapport écrit suite à un comportement antisportif particulièrement grossier (avec rapport écrit = carton bleu) [Règle de jeu IHF 8:10]

Si les arbitres considèrent une action comme particulièrement brutale et grossière, une sanction est attribuée en vertu des règles suivantes.
Au cas où les infractions suivantes (a et b), fournies à titre d’exemple, sont commises, les arbitres doivent soumettre un rapport écrit après la rencontre, afin que les instances compétentes puissent décider des mesures à prendre :

  1. offenses ou menaces contre les arbitres, le chronométreur/secrétaire, officiel d’une équipe, délégué, joueurs, spectateurs. Ces comportements peuvent être verbaux ou gestuels (mimiques, gestes, langage corporel ou contacts corporels) ;
  2. (i) intervention d’un officiel d’équipe dans le jeu, depuis l’aire de jeu ou depuis la zone de changement, ou (ii) anéantissement d’une occasion manifeste de but par un joueur par pénétration non autorisée sur l’aire de jeu ou étant dans sa zone de changement en vertu de la règle 4:6.

    Au cas où les infractions suivantes (c et d) sont commises, un jet de 7 mètres est accordé aux adversaires :
  3. si, au cours des 30 dernières secondes de jeu le ballon n’est pas en jeu, et qu’un joueur ou un officiel repousse ou empêche l’exécution du jet et, de ce fait, prive l’équipe adverse d’une possibilité de se mettre en position de tir ou d’une chance d’entrer en occasion manifeste de but, le joueur / l’officiel fautif devra être disqualifié et un jet de 7 mètres devra être accordé aux adversaires. Ceci s’applique à tout type d’intervention (par exemple : action avec une utilisation contrôlée de son corps, entraver l’exécution d’un jet comme l’interception d’une passe, gêner la récupération du ballon ou ne pas le libérer) ;
  4. si au cours des 30 dernières secondes de jeu le ballon est en jeu, et que les adversaires :
    1. par l’infraction d’un joueur aux règles 8:5 ou 8:6, ainsi qu’aux règles 8:10a ou 8:10b (ii),
    2. par l’infraction d’un officiel aux règles 8:10a ou 8:10b (i),
    privent l’équipe en possession du ballon d’une chance de tir ou d’une occasion manifeste de but, le joueur ou l’officiel fautif est disqualifié conformément aux règles correspondantes et un jet de 7 mètres est accordé à l’équipe en possession du ballon. Si le joueur victime de la faute, ou l’un de ses coéquipiers, marque un but avant que le match soit interrompu, le jet de 7 mètres n’est pas accordé.

La Fédération Suisse de Handball (FSH) est la fédération nationale et le centre de compétence du sport de handball en Suisse.
Elle est membre de Swiss Olympic, de la Fédération internationale (IHF) et européenne (EHF) de handball.

Fédération Suisse de Handball ,
Tannwaldstr. 2, Case postale 1750, 4600 Olten
Tel +41 31 370 70 00 - Fax +41 31 370 70 09 -
shv-fsh@handball.ch


haut de page