Ligues d'élite

SPAR Premium League

18.09.2021 | Matthias Schlageter

Le Covid-19 a également été un compagnon constant et parfois gênant lors de la saison 2020/21. Après l’annulation en mars 2020, la pandémie n’a pas épargnée la SPAR Premium League en automne de la même année. Des reports de matchs et changements du mode de jeu en ont résulté. Grâce aux grands efforts des clubs de la SPL, à l’engagement sans faille des joueuses et aux action prudentes des officiels, le handball féminin a pu offrir quelques impressionnantes lueurs d’espoir.

Malgré les nombreux reports et réunions de crise, la poursuite de la saison pendant la pandémie a également eu des effets secondaires positifs. Par exemple, tous les matchs de la série finale des play-offs ont été produits par la SRG et diffusés en direct sur le programme de SRF. Pour la première fois dans l’histoire de la SPAR Premium League, les moments décisifs du championnat féminin ont pu être suivis à la télévision. Cela a été rendu possible par le nouvel accord conclu il y a quelques mois par la FSH, la QHL et aussi la SPL, qui favorise explicitement le handball féminin à la télévision linéaire.

Parallèlement à la diffusion télévisée, la ligue a osé une autre nouveauté. La série de finales des play-offs a été jouée dans un lieu neutre, et organisée et réalisée de manière centralisée par la ligue et le département Events de la FSH. L’AXA Arena de Winterthur s’est avérée être l’infrastructure parfaite pour offrir un cadre digne d’une finale du championnat de handball féminin. L’évolution de la pandémie montrera notamment dans quelle mesure ces deux innovations perdureront à l’avenir. En tout cas, cette première réussie a été une source de satisfaction pour tous et a donné l’envie de plus.

Die Spielerinnen des LK Zug wurden Schweizer Meisterinnen 2020/21 (Alexander Wagner)

Sur le plan sportif, la saison 2020/21 a été un véritable chef-d’œuvre pour le LK Zoug. Les Zougoises ont commencé la saison plutôt prudemment en automne et ont longtemps occupé la troisième place derrière Spono et Brühl. C’était également le cas après la conclusion du dernier tour du championnat. A ce stade, Zoug a bénéficié de l’ajustement du mode lié au Covid-19, qui a prévu exceptionnellement des demi-finales de play-offs en 2020/21. Elles y ont d’abord battu les Spono Eagles dans le derby de Suisse centrale, avant de gagner en finale contre le LC Brühl Handball. Les Zougoises ont fait preuve d’une impressionnante progression dans la deuxième partie du championnat et ont clairement dominé en fin de saison. Cela a également été souligné par leur victoire en Coupe pour gagner le double.

La mise en œuvre de la saison dans la SPL2 était beaucoup plus difficile. Alors que les équipes de la SPL1 étaient toujours autorisées à s’entraîner et à jouer, les clubs de SPL2 ont dû se passer d’entraînements avec contact physique ainsi que de matchs de championnat pendant des mois. L’interruption de la saison a duré de mi-octobre à début avril. Cela a également eu un impact sur le tour de promotion/relégation, dans lequel les équipes de SPL1 et SPL2 s’affrontent normalement, mais ce n’était pas possible cette fois-ci. Dans l’ensemble, les points positifs l’emportent sur les points négatifs: au final, les 15 équipes de SPL ont pu reprendre la compétition et la SPL2 a franchi une étape importante en devenant une ligue semi-professionnelle, ce qui devrait, dans le futur, éviter l’annulation de leurs activités durant plusieurs mois.

En prévision de la nouvelle saison, les annulations et les reports sont, nous l’espérons, de l’histoire ancienne. Après deux années mouvementées, le souhait de la SPL pour la saison 2021/22 est d’avoir une année aussi calme que possible où l’on se concentre uniquement sur la performance sportive. Le HSG Argovie Est sera alors la huitième équipe de la SPL2 et complètera ainsi la SPL, réduite depuis deux ans. À notre grande joie, nos partenaires importants SPAR et La Mobilière sont également toujours à bord. Nous leur devons nos remerciements pour leur soutien dans les moments difficiles et pour avoir continué à soutenir le handball féminin.

SPAR Banner Jahresbericht

haut de page